Groupe druidique Lemovica

ciel.gif
mur.gif

Donnez-nous, Ô Dieux et Déesses votre appui

Et avec votre appui, la force

Et avec la force, la compréhension

Et avec la compréhension, la science

Et avec la science, la science de ce qui est juste

Et avec la science de ce qui est juste, le pouvoir de l’aimer

Et avec le pouvoir de l’aimer, l’amour de toute chose vivante

Et en l’amour de toute chose vivante, l’amour des Dieux et des Déesses

Des Dieux et des Déesses et de toute bonté.

Grande prière des Druides

Notre histoire

 

Lemovica est un groupe druidique actif ayant son Nemeton en Corrèze, dans le pays lémovice. Emanation du CDG (Collège Druidique des Gaules) et fondée par la Druidesse /|\Uxellia le 28 septembre 1991, notre Clairière est donc dépositaire de la lignée de Iolo Morganwg.

iolo.jpg
phileas.jpg
paul.jpg
jacques.jpg
huguette2.jpg

De gauche à droite : Iolo Morganwg, Philéas Lebesgue, Paul Bouchet, Jacques Gestalder, Huguette Cochinal  

Depuis lors, Lemovica a pris son indépendance, et la fraternité avec d’autres groupes nous a permis de recevoir d’autres filiations.

Lemovica est membre fondateur de l’Alliance Druidique et en fait partie depuis sa création (cf. Les alliances).
Depuis le 27 juillet 2021, Lemovica fait partie de le Celtic Druid Alliance (cf. Les alliances).

 

Parmi nos archégètes, citons Philéas Lebesgue (/|\Ab Gwenc’hland), Paul Bouchet (/|\Bod Koad), Huguette Cochinal (/|\Uxellia), Jacques Gestalder (/|\Cernunnos), Jeanne et André Logeat (/|\Aventia et /|\Kengredour) et notre bien aimée Danielle Leplet (/|\Dana-Lovania).

Le gardien de notre Nemeton est le corbeau.

 

dolmen.gif
dana.jpg

Danielle Leplet 

 

Nos ancêtres

 

Les Lémovices - en latin Lemovices - étaient un peuple gaulois provenant d’Europe centrale. Leur nom vient de lemo « orme » et vices « qui vainquent », et signifie donc « vainqueurs avec l’orme », l’orme faisant probablement référence au bois de leurs lances.

Ils ont aussi laissé leur nom à Limoges et au Limousin.

 

Leur chef-lieu au moment de la conquête romaine était situé sur le hameau de Villejoubert, commune de Saint-Denis-des-Murs (87). L’agglomération mise au jour à Saint-Gence (87) semble avoir eu quant à elle une fonction principalement commerciale. C’est probablement elle que désignait Durotincon (en gaulois, latinisé en Durotincum). Après la conquête romaine, la capitale fut transférée à Augustoritum (87-Limoges). Leurs autres places connues sont : Acitodunum (23-Ahun), Argentate (19-Argentat), Blatomagus (87-Blond), Briva Curretia (19-Brive-la-Gaillarde), Cassinomagus (16-Chassenon), Carovicus (87-Château-Chervix), Roncomagus (87-Rancon), Excingidiacum (19-Yssandon) et Uxellum (19-Ussel).

Le territoire des Lémovices s’étendait sur les départements de la Haute-Vienne (87), la Creuse (23), la Corrèze (19), ainsi que sur une partie des départements de la Charente (16), de la Dordogne (24) et de l’Indre (36).

 

Carnyx trouvé sur le site de Tintignac (19)

 

carnyx.jpg

Statère à la grue frappé par les Lémovices.

Date : c. 100-50 av. J.-C. 

440px-Statère_à_la_grue_frappé_par_les_L
xl_Mine_d_or_de_La_Fagassi_re_en__fouill

Aurière gauloise de La Fagassière
Château-Chervix (87)
 

mai.gif
corbeau.gif
arcenciel.gif
fumée.gif

L’un de leurs principaux lieux de culte et de commerce a été récemment trouvé à Tintignac, commune de Naves en Corrèze. Sa fréquentation, commencée dès l’époque de la Tène, a perduré sous l’Empire romain.

 

Le territoire des Lémovices était riche en mines d’or et on a pu en dénombrer 200 à ce jour. La technicité et la profondeur de celles-ci s’avèrent impressionnantes. Habiles commerçants, ils étaient surtout spécialisés dans l’exportation et leur commerce s’étendait jusqu’aux côtes de l’Atlantique, ce qui a permis la prospérité du territoire.

 

En 52 av. J.-C. près de dix mille combattants lémovices furent envoyés pour lutter contre César à Alésia, où fut tué leur chef, Sedullos.

 

Notre Nemeton

 

Si par hasard vous poussiez un jour  un portail orné d’un corbeau qui ouvre sur un sous-bois, il y a de grandes chances que vous entriez sur notre Nemeton

 

nemeton.jpg

Notre nemeton en Corrèze 

Notre bannière

 

Notre bannière est composée d’un entrelacs figurant le corbeau, notre gardien, pyrogravé sur cuir d’agneau  et coloré avec des teintures naturelles, monté sur un disque de châtaignier, bois emblématique de notre région. Le tout est soutenu par une enseigne également en châtaignier, sur laquelle sont sculptées des feuilles et une bogue de cet arbre ainsi que des entrelacs, dans lesquels est enchâssé un morceau de granit, là encore symbolique de notre région.

IMG_0377.JPG

Notre bannière 

Pour nous rejoindre

 

La première condition pour entrer en Lemovica est d’être majeur(e).

 

La seconde condition est d’être païen(ne) (voir onglet Le Druidisme). En effet, nous considérons qu’il y a incompatibilité entre pratiques druidiques et monothéistes. Nous n’en demandons pas pour autant l’abjuration qui est une affaire d’ordre strictement  personnel. A contrario, la personne intéressée pourra sous certaines conditions solliciter la dédication (voir Nos cérémonies)

 

Par le biais de notre email (voir Contact),  il vous sera possible de nous joindre. Si vous souhaitez avancer sur notre voie, vous serez alors invité(e) à participer à des entretiens préliminaires avec certains des membres de la Clairière.   

 

Après ces premiers contacts, il pourra alors vous être proposé d’assister à une de nos cérémonies de l’extérieur du cercle. 

"Vous qui voulez prendre le chemin, celui qui, en l’occurrence, est le nôtre.

J’oserais une question, de laquelle évidemment, il en découlera de nombreuses !

Pourquoi ?
Et donc, ensuite, pourquoi cette volonté de cheminer ?
Quelle est cette volonté qui vous anime ?
Que signifie cheminer pour vous ?
Pourquoi ce chemin plutôt qu’un autre ?

Le chemin est une démarche, une démarche n’implique pas un lieu d’arrivée ! Mais une idée de l’arrivée. Le jour où nous ne cheminerons plus, la réponse sera en nous, nous serons la réponse, dans ce monde blanc de la pleine et pure connaissance, dans l’univers des Dieux et Déesses, mais auparavant, il nous faut, et ce, seulement si on le veut... cheminer.

Après avoir fouillé au creux de votre cœur et de votre esprit, après avoir obtenu toutes sortes de réponses, qui je n’en doute pas, seront bonnes, car il n’en est pas de mauvaises.
Nul ne peut dire que tel ou tel autre, ait tort. A chacun son idée, ses convictions.
C’est des échanges et de la différence que jaillit la lumière.

Sur le chemin de nos réflexions, il n’est pas de réponses indéniables, il est réflexion, introspection... !

Comme j’aime à le dire, il y a maintenant plus de 30 ans, je me suis vraiment lancé sur ce chemin de notre spiritualité. Je m’étais fixé ce but... Aujourd’hui, mon but est devenu mon chemin !

Et je terminerai mon propos, en reprenant ce que disait ma sœur Corridunia : « Il faut savoir regarder au-delà de ce que l’on voit, écouter au-delà de ce que l’on entend...etc... » et... on pourrait digresser longtemps. Il faut sentir, en fait, comme il me plait à dire, le plus souvent possible, il faut simplement savoir, mais non pas SAVOIR mais S’AVOIR, avoir à soi ! C’est là, la vraie différence. Quand « on s’ait », on devient, et à force de devenir en s’ayant, on est ! (Mille excuses pour ces fautes, mais elles ne peuvent pas ne pas être, pour le symbolisme qui en découle) J’oserais du coup « Si je suis ce que je suis, je suis ce que je suis ! »

 

Au-delà de ma question du tout début, soyez le (la) bienvenu(e) chez nous, avant que ça ne devienne chez vous. Si... l’aventure vous intéresse !"

Druide /|\Ogmios - Lemovica